Alix Morère

Quelques dates

 

Naissance à Rennes

Etudes de Lettres Modernes

Professeur de français puis enseignante-documentaliste dans l'Education Nationale.

2008 : Cours particulier de peinture à l’huile avec J-B. Lallemant, artiste-plasticien.

2010 : Exposition, «Dualité», au Cercle Paul Bert Le Noroît à Rennes.

2014 : Cours du soir de Peinture en perfectionnement, à l'EESAB de Rennes.

2015 : Prix du jury et Prix du public au concours de peinture du centre socioculturel des Longs Prés à Rennes. Cours du soir de Dessin modèle vivant, à l'EESAB de Rennes.

2016 : Valide le Cycle initiation à l'art thérapie, à l'AFRATAPEM de Tours.

2017 : S'inscrit au « Creative revolution e-course », cours de créativité en ligne  de Flora Bowley artiste-peintre et formatrice américaine.

2019 : Deux expositions d'une série de portraits imaginaires féminins, au Petit Marché de l'Art organisé par Art2Rennes, à la Halle Martenot à Rennes et au Marché de Noël des Artistes, à l'Hôtel-Dieu à Rennes.

2020 : Exposition "Plurielles" à l'Orangerie du Thabor, à Rennes. Exposition "Vibrations" à la Vitrine d'Art2rennes. Exposition "Variation féminine" au Centre culturel de Sens de Bretagne.

2021 : Exposition "Portraits imaginaires", à l'hôtel le Magic Hall, à Rennes.

Cheminement artistique

A l'adolescence j'aimais beaucoup dessiner et peindre, créant des personnages féminins ou faisant des autoportraits. Je me suis essayée seule à la peinture à l'huile en copiant péniblement un tableau de Vigée Lebrun !... A cette époque, j'adorais Mucha, Klimt, Ingres, les Préraphaélites et les orientalistes.

 

A la trentaine j'ai repris mes crayons pour dessiner et symboliser mes ressentis, pour jouer à la styliste aussi en dessinant des vêtements. J'ai pris des cours particuliers de peinture à l'huile et j'ai peint quelques tableaux figuratifs (paysages et portraits) en m'inspirant pour la plupart d'images auxquelles j'ajoutais des couleurs surréalistes. A cette époque j'étais touchée par les impressionnistes, Van gogh, Frida Kahlo et David Hockney.

 

A la quarantaine, j'ai retrouvé ma créativité grâce au livre Life, paint and passion de Michèle Cassou sur la peinture intuitive. Ce fut comme un saut dans le vide et des retrouvailles avec le jeu et la surprise. J'ai peint à l'acrylique dans des carnets pour commencer puis sur quelques toiles et sur des feuilles de papier épais.

 

Tout en m'ouvrant à l'abstrait, je me suis orientée vers les personnages féminins et vers les végétaux :

Je peins des personnages féminins imaginaires. Attirée par le portrait, sa répétition et ses variations, je joue avec les couleurs et les motifs. Un face à face méditatif a lieu lorsque je crée un personnage et le vois se développer au fur et à mesure. J'ai entendu une artiste dire qu'à chaque nouveau portrait que nous faisons, nous ne faisons que nous peindre nous même en réalité. J'ai trouvé cela intéressant. Une fois terminés, mes personnages appellent à une rencontre avec le spectateur.

Je crée aussi de la végétation sous forme de motifs, jouant encore avec la répétition et la variation. Je me lance le défi d'inventer de nouvelles formes de fleurs stylisées. J'aime l'éclosion de toutes ces formes végétales, symboles de vitalité. Je travaille les couleurs pour créer à la fois du contraste et de l'harmonie.

Juin 2022

Photo Didier Aubin